Paris Sportif au Maroc : l’interview exclusive de Fares, parieur professionnel

paris sportif maroc

Dans cet article, vous retrouverez l’histoire de ce fan de foot lambda qui s’est intéressé aux paris sportif au Maroc et est devenu aujourd’hui parieur professionnel. Entre anecdotes croustillantes et conseils d’expert, cette interview retrace le parcours de Fares, né au Maroc et qui vit aujourd’hui à Dubai. Si vous êtes un adepte des paris sportif en ligne, alors ce beau parcours peut peut-être vous inspirer.

Découvrez le pari sportif au Maroc via ce top 3 bookmakers

1betway
JOUER MAINTENANT
2bwin
JOUER MAINTENANT
3Spin Sports
JOUER MAINTENANT

Fares, peux-tu te présenter en quelques mots pour nos lecteurs marocains ?

Bonjour à tous, je m’appelle Fares et j’ai 28 ans. J’ai fait des études de commerce qui ne m’ont finalement pas appris grand-chose. Depuis adolescent, j’ai développé un attrait pour le sport, et j’allais souvent voir des matchs de Botola avec mon père. J’ai également grandi avec les exploits de Kobe Bryant et Shaquille o’Neale au basket, et ai commencé peu à peu à m’intéresser à de plus en plus de sport comme le tennis et le rugby.

Comment t’es-tu intéressé aux paris sportif ?

Après plus de 10 années d’expérience à suivre l’actualité du sport tous les week-end, j’ai cherché à rentabiliser mes connaissances. Le moyen le plus évident et aussi le plus simple était les paris sportif. J’avais déjà pu observer que mes pronostics étaient régulièrement exacts car je les pratiquais comme un jeu avec mes amis. A l’époque, les solutions pour parier en ligne se comptaient sur les doigts d’une main. Aujourd’hui, le nombre de bookmakers en ligne est colossal et il est beaucoup plus simple de trouver un bon site de paris sportif, même s’il faut aussi faire attention à ne pas s’éparpiller.

Comment se sont passés tes premiers pronostics en ligne ?

Quand j’ai commencé à m’intéresser aux paris sportif, je souhaitais utiliser ma passion pour le sport pour obtenir des compléments de revenus. Je travaillais à temps plein comme vendeur dans une boutique, et réalisait mes paris sportifs le soir en rentrant. Mon faible salaire et mes petites économies ne m’ont pas permis de gagner beaucoup d’argent à mes débuts, car même si mes pronostics étaient bons, les faibles mises n’engendraient pas de gains conséquents.

Explique nous comment es-tu passé d’un parieur du dimanche à professionnel aujourd’hui

paris sportif argent

Comme je vous l’ai expliqué, mes débuts étaient compliqués à cause de mes fonds limités. Je suis vraiment passé à la vitesse supérieure lorsque je me suis inscrit sur un bookmaker qui offrait un bonus de bienvenue. Celui-ci consistait à rembourser mon premier pari à hauteur de 1000 dirhams s’il était perdant. J’ai donc effectué un combiné de 4 paris sur la Botola, le championnat que je maitrise le plus. La cote totale du combiné était, et je m’en rappelle encore, de 35. Le pari s’est déroulé exactement comme prévu et j’ai donc empoché 35 000 dirhams ! On peut dire que ce pari m’a donné un énorme coup de boost car j’ai enfin pu augmenter mes mises.

Par la suite, j’ai continué à faire ce que je savais : miser sur des sports que je connaissais par cœur. J’ai donc obtenu des gains réguliers pendant deux ans sur le football en priorité, mais aussi le basket, le tennis et le rugby.

A quoi ressemble la vie d’un parieur professionnel ?

Evidemment, ma vie a changé depuis que je suis parieur professionnel. J’ai quitté mon travail de vendeur pour me focaliser à temps plein sur les paris sportif, au Maroc dans un premier temps. Aujourd’hui, ma compagne et moi sommes installés à Dubai, et vivons depuis un an uniquement des paris sportif. Mes journées types sont un mélange d’analyses, de visionnage de matchs et de bilan. Je fais également très attention à mon style de vie, notamment au niveau de la nutrition et de mon activité physique. Mais ne vous méprenez pas, les paris sportif restent incertains ! Il m’arrive lors de certains mois de ne pas gagner d’argent, voire même d’en perdre. C’est sur le bilan d’une année complète que l’on peut définir si un parieur peut être professionnel ou pas. De mon côté, mes revenus annuels me permettent de vivre confortablement et d’envisager d’autres projets.

Pour finir, pourrais-tu donner 3 conseils pour bien parier ?

Bien sûr ! Je dirais que la première clé vers le succès est réellement de se bâtir une connaissance sportive de qualité. C’est même indispensable si vous souhaitez prendre l’avantage sur les bookmakers. Ensuite, il est très important de faire preuve de rigueur et de respecter votre bankroll allouée aux paris sportif. Dans mon cas précis, il aurait été tentant d’augmenter mes mises car je voyais que mes paris étaient gagnants. Pourtant, je suis resté fidèle aux règles de bases de gestion de bankroll, et cela a payé par la suite. Enfin, je vous recommanderais de profiter un maximum des bonus et promotions offerts par les bookmakers. C’est grâce à ces offres que mon destin a basculé et que j’ai pu franchir un cap énorme dans mon épopée de parieur.

Merci Fares pour ce témoignage, et bonne continuation pour la suite !

Envie de continuer votre lecture sur les paris sportif ? N’hésitez pas à parcourir nos autres articles :

Menu